Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Groupe CENTURY 21 Presquile-immobilier en région RHONE-ALPES

Le VIEUX LYON, à Découvrir et à Visiter

Publiée le 26/05/2015

La cité de Lyon, après la ville romaine créée sur le plateau de Fourvière (Forum Vétuste), s'est développée en contre-bas, le long de la Saône. C'est par la montée du Gourguillon qu'ont été descendues les pierres des anciens édifices délaissés par les Romains pour construire la ville basse. On retrouve d'ailleurs des morceaux de colonnes dans les murs de l'édifice jouxtant la cathédrale.

Le Vieux Lyon a connu son apogée grâce à toutes les foires qu'y déroulaient. L'ensemble du site accueillait alors des milliers de forains et d'acheteurs venus de toute l'Europe. Le "temple du change" était la banque servant à changer les monnaies.

L'espace étant réduit, la ville a pris possession de l'île située entre Rhône et Saône, comme une véritable place forte hors de portée des vandales, huns et germains venus du nord et dévastant tout sur leur passage. Le premier pont, en pierre, reliait ainsi le temple du change à l'église de St Nizier.

Le Vieux Lyon est réparti en trois zones distinctes avec le quartier St Georges au sud, St Jean au centre et St Paul au nord. C'est Saint Jean, autour de la Primatiale, qui attire le plus de touristes avec ses rues piétonnes, ses anciens hôtels particuliers, la cathédrale et sa formidable horloge astronomique.

Chaque quartier possède ses propres particularités, héritées de l'histoire, ses monuments et son charme discret.

Classé Patrimoine de l'Humanité (UNESCO), le Vieux Lyon est très agréable le matin avant l'ouverture des magasins, lorsque la vie s'éveille. Orienté au soleil levant, c'est le moment propice à la flanerie et à l'observation de ses fabuleux monuments.

A ne pas manquer car le Vieux Lyon est l'un des plus grands sites du moyen-âge encore préservé dans le monde.

Notre actualité